Lukas Schär

Lukas Schär
19 février 2019 Romain Wanner

©Photos by Marcel Gilliéron/novembre2018

27 ans – Sous-chef au Schupbärg Beizli, à Schüpbärg

La devise qui anime Lukas Schär est: «Celui qui cesse de s’améliorer, cesse d’être bon». C’est pourquoi il aime se mesurer à ses pairs lors de concours professionnels. En 2016, il a obtenu la 2ème place lors du Bocuse d’Or Suisse et lors du Swiss Finger Food Trophy de 2017, il s’est classé troisième avec son équipe.

Il aimerait également montrer, à l’occasion du Cuisinier d’Or, ce qu’il sait faire et aussi nouer de nouveaux contacts au sein de la branche. Chez ses modèles, Franck Giovannini et Rasmus Kofoed, il admire l’extrême précision et la présentation des plats. Lukas Schär a terminé son apprentissage de cuisinier en 2010 au restaurant Löwen de Messen. Aussi titulaire d’un CFC de pâtissier, il a glané de l’expérience tant dans le salé que le sucré. Aujourd’hui, il travaille comme sous-chef au Schüpberg-Beizli, auprès de la machine à concours qu’est Christoph Hunziker. Présent à toutes les étapes du Bocuse d’Or en tant que spectateur, Lukas Schär peut donc compter sur les conseils de son patron pour savoir comment convaincre les membres du jury. Christoph Hunziker a participé pas moins de trois fois aux sélection du Bocuse d’Or Suisse, dont encore une fois en 2018 et il avait aussi représenté la Suisse au Bocuse d’Or Europe et à la finale, à Lyon, en 2015, où il s’était placé 16ème.

Lukas Schär saura sans doute s’inspirer de ce parcours pour mener à bien son concours. Enfin, une fois le tablier posé, Lukas consacre ses loisirs à la randonnée, au ski et au fitness. Il ne manque pas non plus de voyager, comme l’an passé, où il est parti plusieurs mois parfaire son anglais au Canada.